Remise de la Légion d'Honneur à Martine Potin-Gautier

(Cérémonie)

Remise de la Légion d'Honneur à Martine Potin par Élisabeth Poquet.
4 Octobre 2013

Date : 4 Octobre 2013

Description :

Martine Potin-Gautier a reçu la distinction de Chevalier de l'Ordre de la Légion d'Honneur par décret du 29 mars 2013.


Le 4 octobre 2013, Martine Potin-Gautier, professeur émérite de l’UPPA a reçu le ruban rouge de Chevalier de la Légion d’Honneur des mains d’Elisabeth Poquet, professeur honoraire des universités et doyen honoraire de l’UFR des sciences et techniques de Pau.
La cérémonie s’est déroulée dans l’amphithéâtre de la présidence. Autour de Martine Potin-Gautier et de sa "marraine" une assemblée nombreuse groupant famille, amis, anciens collègues et collaborateurs, chercheurs et étudiants. Le président Mohamed Amara a ouvert la cérémonie en compagnie des anciens présidents Jean-Michel Uhaldeborde et Jean-Louis Gout.
Elisabeth Poquet a rappelé le face-à-face qui avait réuni le professeur de chimie physique et l’étudiante de maîtrise plus de quarante ans auparavant. Elle a exprimé l’émotion et la fierté qu’elle a ressenties en retraçant la carrière de sa "filleule" pour en faire ressortir les remarquables mérites.

Martine Potin-Gautier a exercé son métier d’enseignant-chercheur de 1973 à 2012. Une carrière déroulée tout entière au sein de l’UPPA durant 40 ans et qui l’a menée du poste d’assistant à celui de professeur de classe exceptionnelle. Pour la décrire Elisabeth POQUET a utilisé l’image du triptyque : premier volet, la recherche, deuxième volet, l’enseignement et troisième volet, le service à la communauté universitaire.

LA RECHERCHE
Des recherches essentiellement consacrées à la spéciation des métaux, métalloïdes et radionucléides à l’état de traces et son application à l’environnement et à l’industrie. Une activité très riche couronnée par de nombreuses distinctions pour les procédés analytiques innovants qu’elle a mis au point avec son équipe. Elle a su traquer les traces d’éléments comme le sélénium dont elle est une spécialiste de premier plan, mais aussi le mercure, le plomb, le cadmium sous toutes leurs formes, et en reconnaître les risques pour l’environnement, minéral, végétal et animal. Elle a été directeur du laboratoire de chimie analytique de l’UPPA. En 2000, elle a pris la codirection du LCABIE de l’IPREM. Le vivant, l’environnement, la multidisciplinarité sont les maîtres-mots des secteurs qu’elle a alors dynamisés.

L'ENSEIGNEMENT
Dans ce domaine aussi, une activité vaste et variée axée sur le traitement des pollutions et nuisances, la physicochimie de l’environnement et la chimie analytique pour l’environnement. Elle a récemment contribué à la création d’un master de chimie qui intègre désormais la thématique des sciences analytiques pour l’environnement.
Tout au long de sa carrière, elle a ajouté la formation continue à sa charge pédagogique normale, notamment dans le cadre du Conservatoire National des Arts et Métiers.

AU SERVICE DE LA COMMUNAUTÉ UNIVERSITAIRE
Aux exigences de la recherche et de l’enseignement universitaire, Martine Potin-Gautier a ajouté celles du service aux étudiants, Après avoir pris la direction du SCUIO-IP en 2007, elle a accepté un nouvel engagement : une mission de l’UPPA pour la mise en place d’un BAIP (bureau d’aide à l’insertion professionnelle des étudiants) créant un modèle aujourd’hui pérennisé à l’UPPA et qui constitue pour l’université un facteur important d’attractivité et de confiance.

Si le terme de chevalier n’admet pas de féminin, les vertus du chevalier, elles, sont toutes au féminin : vaillance, loyauté, largesse, courtoisie. Vertus que Martine Potin-Gautier a mises tout particulièrement au service de la formation, du savoir, du développement des étudiants de l’UPPA, élément majeur des mérites qui lui ont valu la haute distinction de la Légion d’Honneur.


Entité en relation :
Mohamed Amara (a assisté à)
Lieu en relation :
Amphithéâtre Charles et Henri Moureu (localisation de)
Commentaires (0) Participez à la documentation de cette page ! Si vous connaissez des informations historiques ou anecdotiques concernant cet événement, n'hésitez pas à nous envoyer un commentaire.