• Psychromètre à aspiration Jules Richard. Étui de rangement.
    4 Mai 2021
    Crédits : Clovis Darrigan

Patrimoine scientifique et technique ➔ Psychromètre à aspiration Jules Richard

(Objet physique)


N° inventaire : PST.0492

N° inventaire local : 0441

Fabricant : Jules Richard

Modèle : NG5303-2-1

N° de série : 1371

En état de fonctionnement : oui

Couverture de date : 1975 - 2000

Description :

Le psychromètre permet de mesurer l'humidité relative de l'air ambiant. Ce modèle à aspiration est muni d'un mécanisme à ressort que l'on remonte à l'aide d'une clé, ce qui actionne une hélice située à l'intérieur de l'appareil pour assurer une circulation de l'air au niveau des têtes des thermomètres.
Le principe de la mesure de l'humidité relative de l'air consiste à mesurer une différence de température entre un thermomètre nu (à gauche) et un thermomètre dont la tête est entourrée d'une gaze gardée humide en permanence (à droite) par un petit réservoir (tube en verre poche rouge). Plus l'air est humide, et moins l'eau qui imbibe la gaze s'évapore ; la différence de température entre les deux thermomètres est donc très faible ou nulle. Dans un air sec, l'évaporation de l'eau qui imbibe la gaze est forte, ce qui a pour effet de diminuer la température du thermomètre de droite, en raison de l'enthalpie d'évaporation de l'eau ; la différence de température entre les deux thermomètres est donc plus grande. Un abaque ou diagramme psychrométrique (non présent avec l'appareil) permet de connaître l'humidité relative en fonction de cette différence de température.

Le petit réservoir ainsi que la clé peuvent se ranger au dos de l'appareil, sous le couvercle en métal, dans des encoches prévues.
Des ouvertures sur les deux côtés de l'appareil permettent à l'air de circuler librement lors que le ventilateur est en action.
Au dos, au niveau de la plaque de série, un petit interrupteur permet de mettre en marche ("position "M") ou d'arrêter (position "A") le mécanisme.
Un couvercle en métal vient protéger les deux thermomètres à mercure.
Entre les thermomètres, une roue comportant une marque (point rouge) permet de suivre la marche du mécanisme, en regard d'une repère fixe (triangle blanc).
L'instrument peut être posé sur une surface stable, ou bien suspendu par l'anneau.
Il est rangé dans un étui en cuir bleu avec lanière.
Les thermomètres à mercure sont gradués de -5 à 40 °C.

Utilisation :

Utilisé en travaux pratiques de physique.

Matériaux :

Métal, plastique, verre, caoutchouc. Contient du mercure.

Inscriptions sur l'objet :

Sur la plaque de face, à la peinture blanche : "P. G." (physique générale).
Gravé sur la plaque transparente à l'avant :

Jules RICHARD
Paris
Sur une étiquette en carton ficelée à la lanière en cuir de l'étui, écriture au stylo :
93.359
Pris le 25-10-96
Faculté des Sciences
ATELIER

Source :
Clovis Darrigan


Collection en relation :
Patrimoine scientifique et technique (fait partie de)
Domaines en relation :
Physique ➜ Thermodynamique (est décrit par)
Environnement ➜ Météorologie (est décrit par)
Physique ➜ Métrologie (est décrit par)
Commentaires (0) Participez à la documentation de cette page ! Si vous connaissez des informations historiques ou anecdotiques concernant cet objet, n'hésitez pas à nous envoyer un commentaire.