Vincent Labeyrie

(Personne physique)

Vincent Labeyrie.
1976
Crédits : Jacques Maugars
CC BY-SA 4.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0) https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Vincent_Labeyrie_1976_Photo_Jacques_Maugars.jpg
Nom complet :

André Vincent Labeyrie

Couverture de date :

April 21 1924 – September 8 2008

Description :

Né le 21 avril 1924 à Versailles et décédé le 08 septembre 2008 à Salvagnac.
Vincent Labeyrie était un professeur de biologie animale et entomologiste ayant fondé plusieurs structures de recherches en France, dont l'Institut de biocénotique expérimentale et des agrosystèmes (IBEAS) de l'UPPA. Il a été aussi homme politique dans le Parti communiste français (PCF).

En 1960, il est nommé Maître de conférences à l'Université de Poitiers.
En 1969, Vincent Labeyrie développe l'Institut de recherches en biocénotique expérimentale des agrosystèmes (IBEAS) à l'Université de Tours, rattaché au CNRS en 1971 (ERA 328). (Aujourd'hui : IRBI)
En 1981, il part pour l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, où il fondera un nouvel IBEAS.

Un article de blog à sa mémoire donne quelques indications sur sa vie :

Le nom du professeur Labeyrie est attaché la création, à l'université de Tours, du premier établissement universitaire d'aménagement du Territoire en France, le Cesa (Centre d'études supérieures d'aménagement).

C'était en 1969. Deux mille étudiants français ou étrangers ont été diplômés du Cesa de Tours. La première promotion d'ingénieur en aménagement va être diplômée en 2008 par le successeur du Cesa, le département aménagement de Polytech'Tours, comme il le souhaitait.

Cet entomologiste, professeur en biologie animale, organisa à Tours, au parc Grandmont, en partenariat avec le CNRS, le premier laboratoire d'écologie expérimentale qui évolua vers l'Institut de la biocénotique des études des agrosystèmes (Ibeas).

Vincent Labeyrie fut aussi à l'origine de la Société d'étude, de protection et d'aménagement de la nature en Touraine (Sepant). Il créa le DEA d'écologie expérimentale conçu pour former des chercheurs scientifiques en écologie.

Partagé entre ses charges de professeur à l'UER des sciences expérimentales (Tours et Pau depuis 1981), de propagandiste pour la cause écologique et de direction du Cesa, il a poursuivi des activités dans le domaine de la lutte pour la paix.

Le Parti communiste, qui l'avait présenté comme candidat aux élections législatives de Tours, en 1976, l'exclut de ses rangs en 1988. Vincent Labeyrie, qui s'était distingué dans sa jeunesse par ses hauts faits de Résistance, avait reçu la Légion d'honneur des mains de Robert Aubrac.

Source :
http://bourbonnaisworld.blogspot.com/2008/09/in-memoriam-le-professeur-vincent.html
https://irbi.univ-tours.fr/accueil/historique/historique-574876.kjsp
Fichier des personnes décédées


Entité physique en relation :
Vincent Dethier (est en lien avec)
Entité morale en relation :
Institut de recherches en biocénotique expérimentale des agrosystèmes (rattaché à)
Évènement en relation :
Titre de Docteur Honoris Causa remis à Vincent Dethier (a assisté à)
Lieu en relation :
Bâtiment IBEAS (travaille à)
Commentaires (0) Participez à la documentation de cette page ! Si vous connaissez des informations historiques concernant cette Personne physique, n'hésitez pas à nous envoyer un commentaire.